Bouturer les succulentes

succulente sedum rose

Aujourd’hui j’ai envie de partager avec vous une de mes passions : Les plantes et plus particulièrement les succulentes. On peut en trouver à l’état sauvage (voir le post antérieur sur les succulentes en hiver), dans les jardineries ou encore dans les pots des copines. Pour cette dernière option, le seul moyen est de bouturer les succulentes et le meilleur moment est bien, c’est maintenant ! Et oui la réussite de vos boutures dépend, outre de votre côté « Main verte », de la météo et le printemps et l’été sont les deux saisons du bouturage. Voici donc deux techniques: 

succulentes

La première consiste à bouturer grâce aux feuilles. C’est la méthode la plus facile. On l’utilise pour les crassula ou encore les echeveria.

Echeveria
Echeveria

 

Il suffit de prélever une feuille et de la laisser sécher 2/3 jours afin que la « plaie » puisse cicatriser. Poser la ensuite dans un pot avec du substrat (terreau). Laisser le pot dans un endroit ombragé sans l’arroser. Dès que la feuille commence à produire des racines, vous pouvez l’arroser.

Sur la photo ci dessous, on peut voir une bouture d’Echeveria nodulosa  » painted beauty » avec un début de racine.

bouture d'echeveria

bouture echeveria nodulosa

echeveria nodulosa

La deuxième technique est plus utilisée pour les aeoniums mais fonctionne aussi pour les crassula ou stapelia. Elle consiste à prélever un morceau de tige et de sommité. J’utilise ce type de bouturage avec mon aeonium arboreum « schwartzkopf » ( oui ça ne s’invente pas!)

aeonium arboretum schwartzkopf

Il faut absolument utiliser une lame sans dent pour couper la bouture ( paire de ciseaux, scalpel ou couteau ). Il faut que la coupe soit nette et  ne pas compresser la tige ( attention donc avec les ciseaux). Ce qu’il faut également savoir par rapport à la coupe : Plus vous coupez près de la « tête » ou sommité plus la plante à de chance de faire des racines rapidement. Le prélèvement en dessous est, par exemple, trop grand.

bouture aeonium succulente

Le procédé est ensuite le même que celui du bouturage par les feuilles. Il faut laisser le prélèvement sécher (le temps de séchage varie ici en fonction du diamètre de la bouture) et ensuite le planter dans du terreau mélangé à du sable humide. Vous pouvez réaliser le substrat vous même, 50% de sable 50% de terreau ou acheter, directement en jardinerie, un mélange déjà réalisé spécial succulentes ou cactées.

bouture de succulente aeonium arboretum

Certaines succulentes, nous facilitent la tâche comme celle-ci dont j’ai oublié le nom. Les racines apparaissent directement sur les tiges. Il ne reste donc plus qu’à couper en dessous.

bouturer des succulentes

crassula

racine sur succulente

Comme tout bouturage, tout ne va pas forcément fonctionner. Le secret étant la patience, l’acharnement …

Voici quelques unes de mes succulentes :

sedum sauvage

Une variété sauvage de sedum

succulentes sauvages

Mes sauvageonnes domestiquées

Et les autres :

senecio serpens
senecio serpens

senecio serpens

Kalanchoe
Kalanchoe

kalanchoe

 

 

sedum
sedum

détail succulente crassula

 

succulentes

 

La pouponnière :

maternité de succulentes

D’autres articles sur les succulentes :

Diy-mini-jardin-de-succulentes

Multiplication-des-succulentes-bouturer-les-ficoides

Succulentes-en-hiver

Publicités

Un commentaire sur “Bouturer les succulentes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s